1 km à la ronde

ou le règne du 1 (1km-1h-1M)

C’est une tentative de récit d’une émotion universelle de privation temporaire de liberté de mouvement et de contact. Sauf pour ceux dont l’obligation fût de livrer, soigner, nettoyer, nourrir… nous sommes devenus des hamsters dans des roues d’1km. Le hasard de mon périmètre personnel a donné naissance à cette série de photos dans le quartier de Belle-Beille à Angers. Nous avons plus ou moins obéi à des injonctions que chacun jugera selon sa conscience parfois absurdes et arbitraires. Paradoxalement, on nous a interdit les accès à une nature "dangereuse" en nous demandant pourtant de nous éloigner les uns des autres...Alors je suis allé jusqu’au bord de ma bulle kilométrique en longeant quelques barrières, grilles et murs comme autant de  matérialisation de parois invisibles. J'ai croisé d'incongrus joggers en mal de sentiers, perdus dans des zones de travaux. J'ai vu la nature se moquer de nos matériaux artificiels laissés en attente d'une reprise de chantier. J'ai observé l’instinct de protection géométrique de ces silhouettes espacées d'1M. Cette série dépasse la fin du confinement car restent ces traces anxiogènes du virus à travers ces regards méfiants et furtifs de passants...