« Un P’tit coin de paradoxe »

une ballade photographique en Géorgie

 photographies d’Etienne Begouen

Exposition du 28 novembre au 21 décembre

Théâtre du champs de Bataille à Angers

La Géorgie, terre de paradoxes entre Orient et Occident, porte les stigmates du soviétisme tout en baignant dans un  libéralisme décomplexé.

Ironiquement, des patchworks de rebuts industriels post-communistes clôturent et rafistolent des propriétés privées. De modestes échoppes ignorent superbement les pubs et enseignes concentrant les clichés les indécents du luxe à l’occidentale…

Ces absurdes décalages, nous les retrouvons sans doute partout sur notre planète d’inégalités. Mais dans ce pays à la lisière de plusieurs mondes,  se focalisent des incongruités de l’humanité. Une modeste économie locale de débrouille et de recyclage au quotidien se confronte alors directement aux injonctions clinquantes de la consommation standardisée !